Dragons

Bonjour à tous délicieux lézards ailés !

Je vais aujourd’hui vous parler d’un petit jeu qui me semble bien adapté pour passer de bons moments en famille et entre amis cet été sur une terrasse ou à la plage ! Le thème utilisé est celui de nos ovipares mythiques préférés : les Dragons ! Leur mission ? Accumuler le plus de trésors et de richesse pour satisfaire leur avarice et leur ego ! Bruno Faidutti derrière l’œuvre laisse présager du bon pour ce jeu rapide d’accès et familial.

Matagot a été désigné pour éditer le jeu qui sera disponible cet été !

On a souvent l’habitude de voir des jeux ou les dragons mènent la vie dure à des aventuriers à la recherche de gloire ou d’un trésor en les cramant à la moindre occasion. Celui-ci vous propose de vous imprégner d’une histoire qui se déroule en amont de ces expéditions héroïques.

A vos ailes, prêts ? VOLEZ !

Mécanique :

Dragons est un jeu de plis avec une bonne dose de stop ou encore. Chaque dragon-joueur va piocher une carte, comme s’il pillait un élément de richesse d’un village ou d’un château, et décidera de le déposer sur une des piles de trésor présentes, correspondant aux nombres de joueurs. Une partie se déroule en 4 manches, le Deck de trésor est donc scindé en 4 parties égales. A son tour un joueur peut décider d’arrêter son pillage afin de s’envoler au loin avec la pile de trésor de son choix, qu’il ait ou non participé à sa constitution. Les joueurs restants continuent de remplir les piles restantes jusqu’à ce que l’avant dernier joueur choisisse sa pile. Dès lors, le dernier repart avec la pile de trésor restante et toutes les richesses du centre de la table non réparties.

20180709_105724
Les dragons remplissent les piles de trésors, prêts à s’enfuir avec

Vous comprenez alors l’importance de ne pas passer trop vite afin d’avoir une pile de trésor intéressante, sans pour autant passer trop tard et ne plus avoir le choix de son magot.

S’il ne s’agissait que de richesses à accumuler, le jeu manquerait de fond. Aussi l’auteur a rajouté la notion de nourriture, car les Dragons sont tellement avares et cupides qu’ils en oublient même de se nourrir. Il faudra donc en fin de partie ne pas être celui avec le moins de moutons ou de vaches sous peine d’être éliminé.

20180709_105400.jpg
Le bétail est indispensable. Celui qui se nourrit le moins est éliminé !

Le décompte des scores se fait par combinaisons différentes selon les types de trésors :

Une armure ne vaut des points que si elle est complète (heaume, bouclier, cuirasse épée), alors que les pièces s’accumulent pour donner un total en fin de partie, le détenteur du plus grand nombre de gemmes rouges ou bleu s’octroie un bonus confortable, tandis qu’un anneau unique, s’il ne l’est plus, ne vaut plus rien !

Très simple et familial en surface, Dragons fera appel à votre sagacité dans la planification de votre stratégie à court et long terme. Il ne s’agit pas uniquement de créer une énorme pile et d’avoir la chance d’être le premier à l’emporter, mais bien à répartir les trésors de manière à pouvoir tirer son épingle du jeu quel que soit notre pile finale. Le jeu sur la répartition des animaux est aussi crucial puisqu’il permet d’éliminer instantanément un joueur en fin de partie, aussi un trésor riche sans viande n’a aucune valeur au final.

Matériel :

20180709_104851.jpg

Dans une boîte de petit format, facile à transporter, sont réunies 110 cartes plutôt fines, mais à la finition brillante très élégante qui met en valeur les joyeux et autres dorures de vos trésors.

Six dragons en carton épais sont également disponibles, avec leurs socles en plastique, afin de représenter vos avatars en jeu. Chacun d’eux est unique dans son design et sa forme, et son de grande taille afin de bien apprécier les détails des illustrations.

Un carnet de score en papier, habituel des jeux à points chez Matagot avec suffisamment de pages à remplir pour tout votre été et plus encore !

En résumé, un matériel très simple qui risque de subir le contre coup de nombreuses parties successives, comme la plupart des jeux de cartes, mais avec une finition travaillée qui rend l’esthétisme et le confort de jeu bien agréable.

Illustrations :

Matagot a choisi le travail de David Cochard pour illustrer les idées de Bruno Faidutti.

Dans un style réaliste et détaillé des gemmes taillées rappelant celles de « Splendor » côtoient des torques en or incrustées de pierres précieuses et des sceptres dignes de grands monarques. Je trouve la réalisation des représentations très élégante et bien à mon goût ! Les armures par contre sont relativement sombres car teintées de noir.

Celui qui a le plus de gemmes d'une couleur gagne un joli bonus !
Celui qui a le plus de gemmes d’une couleur gagne un joli bonus !

20180709_105445

J’ai ressenti un énorme coup de cœur pour l’illustration des différents Dragons qui possèdent tous un style particulier dont se dégage une personnalité attachante ou répulsive ! On trouvera donc le dragon avare ou perfide comme le dragon oisif et gras. Je suis particulièrement sensible au fait que les énormes standees de Dragons soit illustrés recto verso, vous offrant la possibilité de voir le dragon de dos ou de face !  Un petit rien qui apporte un gros plus lors de la découverte du matériel ! Il y a donc un effort assez fourni au niveau des illustrations pour un petit jeu familial.

20180709_105528.jpg
Les fameuses pièces qui rempliront votre précieux magot !

Rejouabilité :

Dragons fait appel à un système de plis et de calcul de points avec un pool de 110 cartes, autant dire que deux parties ne se ressembleront pas !  Il est très adapté aux petites parties rapides qui s’enchaînent en début de soirée pour s’échauffer les méninges, en pause digestives après le repas sous votre parasol, ou pour ceux qui comme mois sont encore au travail, entre midi et deux heures pour faire une petite coupure entre collègue et parler d’autre chose que du travail !

Conclusion :

Je trouve que Dragons est un bon jeu rapide et efficace dans le sens où il essaye d’atteindre un équilibre entre stimulation des méninges et chance au tirage. Ce jeu gagne beaucoup au niveau de l’ambiance lorsque la parlotte s’installe entre les joueurs, à coup de bluff, de fausses informations ou de déroutage d’attention ! J’ai eu l’occasion de le présenter à différents amis qui ont systématiquement fait le même retour : les illustrations sont superbes, c’est trop chouette d’avoir des dragons vu de dos et de face, on s’en refait une ?!

Je pense qu’il remplira  bien son rôle de jeu rapide avec des partie à enchaîner frénétiquement, sans laisser à l’écart ni les néophytes ni les réticents des jeux de société !

Mamans, Oncles, Mamies : A VOS TRÉSORS !


Matagot
Matagot, un chat coffré, un très bon éditeur !
Philibert
Retrouvez bientôt ces jeux chez Philibert

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :