T.I.M.E Stories

T.I.M.E Stories

Bonjour délicieux agents temporels ! « Votre mission, si vous l’acceptez …. En fait vous n’avez pas le choix bande de cancrelats ! Rendez-vous à votre caisson temporel afin d’occuper le corps d’un autochtone de l’époque où vous devez vous rendre, et faites de votre mieux, le temps c’est de l’argent ! »

Ainsi vous parlera Bob, votre instructeur un peu brut qui a votre équipe d’agents temporels en charge. Considérez-vous comme une sorte de James Bond futuriste qui doit se rendre à différents lieux et époques de l’Histoire afin d’y fermer des failles menaçant le continuum espace-temps.

En projetant votre conscience dans le corps des personnages de l’époque, vous en acquérez les compétences, mais également les faiblesses ! Ce jeu « Deck-sploration »  vous demandera de collaborer avec les autres réceptacles qui vous accompagnent, dans le temps imparti. Cette série de jeu a fait couler beaucoup d’encre dans la presse car elle explorait alors la notion de « jeu de plateau à usage unique ». Pas tout à fait un jeu Legacy, mais une fois fini, un scénario n’a plus d’intérêt à être rejoué. A l’image d’un film pour lequel on paye sa place pour un unique visionnage, la critique n’a pas été très clémente lors de l’application de ce concept au jeu de plateau. Néanmoins de nombreux scénarios sont édités au cours de l’année, preuve en est faite que cette aventure à« usage unique » trouve son public !

boîte
Sobriété et Élégance de la boîte.

La Mécanique ?

Votre aventure débute donc à l’aide d’un Deck de cartes qui vous guide pas à pas vers l’installation du plateau et la narration introductive de votre mission. En effet si ce jeu tente de mélanger le jeu de plateau et le jeu de rôle, il n’en reste pas moins très narratif et immersif.

Vos réceptacles disposeront de compétences vous permettant de jeter plus ou moins de dés afin de réussir vos épreuves, qui sont également différentes d’un scénario à l’autre. Cependant, vous retrouverez souvent une composante de combat et de soutien dans ces dernières.

Vous évoluez donc d’une « pièce » à une autre en choisissant quelle partie du panorama qui se dresse devant vous vous souhaitez explorer en premier. Plusieurs joueurs peuvent se retrouver sur la même « case », simplifiant éventuellement le test rencontré, mais leur infligeant également des handicaps s’il y a lieu. Chaque action de l’ensemble des joueurs prends une unité de temps, appelée UT, mais certaines actions révélées vous demanderont parfois d’en dépenser plus. Si votre compteur de temps atteint 0, votre aventure résulte en un échec, il vous faudra alors redémarrer la mission en perdant bien entendu le matériel découvert au fil de votre exploration, mais vous irez plus vite, en connaissance des lieux visités, en optimisant votre prochain départ.

Chaque scénario offre en général une mécanique particulière, qu’elle soit liée aux UT initiales, à des mécaniques nouvelles ou des objectifs évolutifs.

personnages
Quelques personnages du premier scénario

Le Matériel ?

L’essentiel du matériel d’une aventure se compose de cartes représentant aussi bien une map que des éléments à découvrir au fur et à mesure de l’aventure. Ceux-ci peuvent être des objets comme des personnages non-joueur ou d’autres réjouissances secrètes ! Elles représentent évidemment les différents lieux à explorer sous forme de panorama où l’image reflète ce à quoi vous pouvez vous attendre en retournant la carte. Des jetons colorés se voient attribuer une nature différente à chaque partie, tantôt de l’or, tantôt une dose de drogue où des munitions. Les icônes des jetons sont simples et sans fioritures, leur épaisseur reste correcte. Le thermoformage de la boîte a été réfléchi intelligemment pour faire un stockage complet de votre matériel, éventuellement d’un scénario supplémentaire si vous emmenez la boîte en déplacement, mais également de faire une sauvegarde de votre partie en cours afin de la reprendre ultérieurement.

matériel
Le contenu de la boîte de base

Les Illustrations ?

En partant de la boîte du jeu dont la finition blanche, épurée reste très élégante, chaque scénario possède sa propre patte selon l’artiste qui s’en occupe. Vous voyagerez donc d’une ambiance photo-réaliste à un esprit de BD type comics. Vous trouverez donc forcément votre plaisir dans l’une ou l’autre des ambiances proposées.

Les panoramas du verso des cartes lieux sont superbement réalisés, très détaillés et retenez justement que les détails comptent dans ce jeu pour éviter au maximum de perdre du temps !

Hélas, pour ne pas vous gâcher le plaisir de la découverte, je ne vous montrerai que les cartes de l’introduction du premier scénario pour vous faire une idée de ce que vous retrouverez dans chaque lieu visité.

plateau panorama
une mise en place du plateau et de son panorama-salle

A titre personnel, je trouve que les choix d’illustrations accompagnent vraiment bien les histoires aux scénarios très cohérents avec le thème voulu.

La Rejouabilité ?

T.I.M.E Stories ne brille évidemment pas par sa rejouabilité, compte tenu de sa similitude avec un livre de jeu de rôle ou d’un film. Il est évident qu’une fois l’aventure terminée, vous connaissez le chemin vers la solution finale en évitant au maximum les pièges, ce qui perd complètement son intérêt. Cependant Meeplette et moi nous sommes souvent pris à recommencer un scénario afin d’étancher notre curiosité à découvrir ce qu’il se cachait derrière cette porte, ce que l’on gagne en affrontant ce monstre plutôt qu’un autre, mais sans le panache de la première partie.

Gardez donc à l’esprit qu’en cas d’échec d’une partie, vous devrez repasser par des lieux déjà visités, ce qui, hélas, rend pénible le redémarrage d’un scénario. En limitant au maximum le spoil, sachez que certains scénarios vont jouer sur ce redémarrage de façon très intelligente ! Ci dessous la liste complète à ce jour des extensions disponibles.

 

Conclusion ?

 

C’est un pari audacieux que de sortir un jeu de société scénarisé avec peu ou pas de rejouabilité. T.I.M.E Stories, s’il emprunte les codes du jeu de rôle, en appelle à la fibre rôliste de chacun pour qu’une partie devienne vivante. En effet, les joueurs ne doivent pas communiquer ou partager intégralement le contenu de la case qu’ils occupent, mais plutôt l’enrober d’un aspect jeu de rôle afin d’en présenter l’intrigue ou le danger. Aussi une partie peut être palpitante si chacun y met du sien, ou plutôt banale si l’ambiance ne règne pas autour de la table. Nous sommes fan de la saga, à l’image d’une série TV à laquelle nous participons assidûment à chaque nouvel épisode. Je vous recommande, dans le doute, de le tester avec une connaissance avant de vous lancer l’acquisition de cette collection.

cropped-logo_v4pour-png_plan-de-travail-1.png


Philibert
Achetez ce jeu sur http://www.philibertnet.com

2 commentaires sur “T.I.M.E Stories

Ajouter un commentaire

    1. Bonjour et merci pour ton commentaire Nina. ne te méprends pas sur l’intention dernière ces notes: je trouve que T.I.M.E Stories est un excellent jeu, chaque première partie d’un nouveau scénario et un régal, immersif, bien narré, bien illustré, mais je trouve le jeu des répétitions de runs sur un scénario à cause du temps écoulé trop rébarbatif, de plus je ne prends pas de plaisir à refaire une aventure dont j’ai déjà fait le tour. Au début en initiation de nouvelles personnes pourquoi pas. Sur la durée, les boîtes de ce jeu finissent dans une étagère, au même titre qu’une saison de série que l’on a déjà regardé, et je n’imagine pas vraiment les ressortir un jour. ce manque de jouabilité entre en ligne de compte dans ma note finale.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :